Venise City Guide

Hello Venise ! Hé oui, cette fois-ci c’est sur la merveilleuse cité des eaux que nous avons posé nos valises (et nos bottes) pour une petite semaine. Nous avions un objectif clair : Visiter tous les quartiers et le tout sans tomber dans l’eau.

5 jours, 54 km, 6 trajets en vaporetto et 9 spritz

Venise a toujours fait partie des destinations que l’on rêvait de faire … mais sans le monde. Hé bien c’est chose faite car encore une fois nous sommes parties hors saison (début décembre).

Cette jolie ville est séparée en différents quartiers (siesteri) que nous avons essayé au maximum de visiter. Entre culture, cicchetis et spritz, on s’en est donné à cœur joie.

Le très touristique San Marco

C’est le quartier que l’on connaît tous avec cette célèbre place Saint-Marc, sa basilique, ses gondoles et son palais des Doges. Derrière cette célébrité mondiale se cache forcément une industrie très bien rodée du tourisme un peu lourde, mais c’est le jeu.

La place Saint-Marc et sa basilique

Imposante, c’est bien le terme qui caractérise cette basilique. Avec ses cinq portails surmontés de niches ornées de mosaïque, ce lieu de culte a été construit pour  accueillir la dépouille de Saint-Marc que des marins vénitiens avaient dérobée en 828.

Nous avons choisi de ne pas faire la visite et de rester sur la place pour profiter des décorations de Noël et des arcades majestueuses qui entourent la place.

La place est l’étape incontournable de tous voyageurs, il y a donc un flot continu de touristes et de vendeurs à la sauvette.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Campanile

Lorsque tu es sur cette place, tu ne pourras pas manquer l’immense Campanile qui surplombe la ville. Du haut de ses 98 mètres, tu auras une vue imprenable de tout Venise.

D’ailleurs, pour la petite histoire, le premier Campanile a été construit au IXème siècle pour servir de tour de guet. Manque de pot, l’édifice n’a pas supporté son propre poids et s’est écroulé. Reconstruit à quelques encablures de là, un nouvel édifice a vu le jour et à connu de grandes modifications durant ses 1000 ans debout. Malheureusement, début 1900, un tremblement de terre détruisit tout sur son passage. C’est donc un Campanile de vieux d’un siècle qui s’élève devant nous.

Tu connais sûrement grâce à notre insta notre passion pour les toits de Paris. Hé bien cette passion s’est étendue aux toits vénitiens. On a aimé cette vue imprenable, ce calme, et avoir la chance de se rendre compte de la grandeur des bâtiments aux pieds du Campanile. C’est d’ailleurs grâce à cette vue que nous avons poussé les portes du palais des Doges.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cette vue-ci.

Le palais des Doges ou Palazzo Ducale

Tu dois t’en être rendu compte, nous ne sommes pas vraiment visite des musées. Ce que l’on préfère, c’est marcher se perdre, admirer des paysages, sortir des sentiers battus. Mais quand tu te retrouves face à un tel bâtiment, bah tu ne peux pas le rater. Nous avons opté pour une visite classique du lieu moyennant 12€ (merci la RollingCard à destination des -29ans – sinon compte 19€).

Ce palais, c’est la beauté gothique de la ville dans un seul et même endroit. La visite proposée est gigantesque et te prendra facilement 2h00. Entre musée, cours, escaliers d’or, salle du conseil, tu en prendras plein les yeux. Ta visite te mènera jusqu’au célèbre Pont des Soupirs que les prisonniers traversaient pour passer de leur salle d’interrogatoire à leur prison. Ce très célèbre pont était leur dernier image de liberté.

 

 

Les quartiers à la frontière floue : San Polo et Santa Croce

Ces quartiers sont les plus animés de la ville. Situés au cœur de Venise, c’est l’endroit où nous avons passé le plus de temps entre les promenades et les nombreux restaurants.

Le Pont du Rialto

Un autre symbole très fort de Venise : le Pont du Rialto. Il faut savoir que ce pont est le premier à avoir enjambé le Grand Canal il a depuis été rejoint par d’autres comme celui de l’Academia plus au sud de la ville. Le Rialto a d’ailleurs été initialement construit en bois avant de partir en fumée.

Aujourd’hui, tu peux opter pour plusieurs possibilités pour le découvrir :

  • Le soir éclairé par les nombreuses lumières du Grand Canal
  • Le week-end avec des centaines de touristes
  • Par vaporetto en passant en dessous
  • Un matin, tôt, durant le marché aux poissons (notre option favorite)

I Frari

Santa Maria Gloriosa dei Frari est une église dont il ne faut pas se priver. Dédiée à l’Assomption de la Vierge Marie c’est l’un des lieux de culte les plus actifs de la ville. Pour rentrer il faudra t’acquitter d’un droit de passage de 3€ mais l’intérieur est fou. Un chœur sculpté en bois il y a 600 ans trône au milieu de l’édifice et de nombreuses sculptures habillent l’endroit.

Cette église est un bijou qu’il ne faut pas hésiter à contempler.

RDV au San Polo, 307230125 Venise

Caffè dei Frari

Forcément, nous nous sommes laissés tenter par le café situé de face à l’église : le Caffè dei Frari. Des cicchettis, des sandwichs, des spritz, une déco canon et des serveurs adorables : tout ce que l’on aime. Pour notre part, on s’est laissé séduire par le premier étage avec un balcon en fer forgé qui donne sur le bar.

RDV à San Polo 2564 | Frari foundations30125 Venise

Ai Nomboli

Si tu fatigues des cicchettis, pousse la porte de ce bar. Cet l’endroit qui ne paye pas de mine te séduira forcément. C’est pas cher, c’est de qualité et c’est typique. Sors, bois ton spritz et mange ton panini avec les habitués. On en salive encore.

RDV à San Polo 2117c | Calle dei NomboliVenise
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ai Nomboli – Jambon de Parme, Parmesan, salade et tomates

Adagio

Le petit bar parfait t’accueille pour un verre, un café ou encore comme ce fut le cas pour nous : pour le petit-déjeuner. Au programme cannelloni fourré à la crème ou au chocolat et macchiato.

RDV à San Polo 302830100 Venise, Italie

Birraria La Corte

Un peu hors de l’agitation de la ville, Birraria La Corte est situé sur la place San Polo. Finalement, avec tous les bars de la ville, nous n’avons eu que peu d’occasions de nous installer au restaurant.

Italie oblige, c’est une pizza qui nous a fait de l’œil. Les yeux fermés, je pense que tu peux prendre tout ce qu’il y a sur la carte. On dit oui !

RDV à Campo San Polo 216830125 Venise

Basegò

Ce cicchetterias a été notre gros coup de cœur du séjour. Nous y sommes même retournés pour y passer la soirée. Chez Basegò, tu te retrouves au cœur de la vie italienne et c’est magique. Tu commandes au comptoir ton verre de vin, ton aperol ou campari spritz, tes cicchetti préparés le jour même et c’est parti !

Tu dois ABSOLUMENT y aller. D’ailleurs, pour notre seconde soirée dans ce lieu, nous avons eu la chance d’avoir des cicchetti offerts pour ne pas jeter la fournée de la journée, preuve que tout est frais.
Résultat : 7 verres de vin et 11 cicchetti pour 25 €.

RDV de toute urgence à Campo San Toma30100 Venise

Le peu connu Cannaregio

Ce quartier est pour nous l’un de ceux que tu ne dois pas rater durant ce voyage. Nous avons été surprises de ne voir presque aucun touriste et avons donc pu profiter des rues désertes pour admirer les différents bâtiments.

Le Ghetto

Campo del Ghetto Nuovo est une destination en soi, tu y vas tant pour son architecture que pour son histoire. Cette place était le centre du monde pour la grande communauté hébraïque. C’est l’occasion unique d’admirer les très hautes et étroites habitations (allant jusqu’à 9 étages). Cette place te donne aussi accès au musée hébraïque.

De notre côté, nous avons été très touchées par les pavés commémoratifs devant les habitations et émerveillées par la préparation du premier jour de Hanouka.

Arte della Pizza

Si tu n’as pas prévu d’y aller, c’est sûr que tu ne t’y arrêteras pas spontanément. C’est le genre de petit commerce dans des ruelles bien cachées. Arte Della Pizza, c’est le snack par excellence. Tu prends ta part de pizza et tu files continuer ta balade dans les rues.

Les parts de pizza ne sont pas chères (2,5€ pour la plus chère) et ont une pâte tellement moelleuse … c’est un bel encas pour se redonner des forces.

RDV à Cannaregio Calle de L’aseo 1861/A | Calle de L’aseo30121 Venise

Da Luca e Fred

Situé dans une rue très vivante, on s’est arrêtées sur les conseils de locaux. Si jamais tu cherches de la nourriture saine : fais demi-tour. Ici tout est frit et on doit être honnête, c’est un peu lourd.

On a aimé l’endroit et son authenticité. On a moins aimé la tentative pour nous faire gonfler la note. Pense bien à la vérifier qu’on ne te glisse pas une assiette qui ne t’était pas destinée …

RDV à Rio Tera’ San Leonardo | Cannaregio 151830121 Venise

We crociferi

« On a vu de la lumière et on est entrées » c’est exactement comme ça que l’on pourrait déterminer cette découverte. Quand tu rentres, t’es forcément scotché par les lieux car cette auberge est installée dans un monastère rénové datant du XIIe siècle. L’ambiance est bonne et le lieu est magique. Nous nous sommes accordées une parenthèse dans ce lieu autour d’un verre. Et je peux dire que j’aurais adoré séjourné dans cette auberge.

Le quartier reculé du Castello

Castello est situé à l’extrême est de l’île et n’est pas le lieu le plus prisé des visiteurs. C’est l’endroit idéal si tu veux approfondir tes connaissances maritimes.

L’Arsenal

Grand terrain militaire construit dans une zone marécageuse afin de limiter les incendies. Malheureusement, les lieux ne sont pas accessibles à la visite sauf lors de certaines occasions… Bon OK, c’est un site militaire, mais ça semble cool quand même. Renseigne toi, si jamais tu peux le visiter, tu nous raconteras.

On a aimé les lions devant l’Arsenal …

Al Portego

Le bar traditionnel où tu t’arrêtes boire un ballon de rouge et manger des cicchetti avant de partir dans un nouveau lieu. Tu pourras t’asseoir autour d’un tonneau ou rester accoudé au bar.

On a aimé cette ambiance chaleureuse, ces passages incessants et cet accueil familial.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aciugheta

On avait faim et on s’est fiées exclusivement à notre guide… Erreur ! Nous avons poussé la porte du Aciugheta.

Bon, on ne te le conseille pas. Le restaurant a pourtant tout pour lui : un décor très joli, un fond de musique jazzy mais un cuisinier qui regarde sur son portable le résumé du match de la veille à fond et niveau prix… Une pizza pour deux, bonne mais simple et un café : nous en avons eu pour 25€. Bref, si tu le croises, tu peux continuer ta route…

Al Mascaron

Ce n’est pas forcément le lieu qui se voit quand tu passes dans la rue mais d’après plusieurs voyageurs c’est un lieu incontournable de la gastronomique sérénissime. La cuisine est simple mais délicieuse. On a apprécié l’eau gratuite (c’est bien le premier lieu qui fait ça) ainsi que la gentillesse de l’équipe.

Le romantique Dorsoduro

Des musées, des églises, des paysages à couper le souffle. On ressent vraiment le romantisme de la ville sur cette île au sud de Venise.

Ponte Dell’Academia

Alors, ce n’est pas commun de mettre en avant le pont de l’Académie dans les choses à faire à Venise mais nous avons été séduites par son histoire atypique. Il s’agit d’un pont construit en à peine plus d’un mois et censé être provisoire. En effet, le pont qu’il remplace était en métal et a beaucoup divisé la population qui trouvait qu’il n’allait pas avec l’architecture de la ville. Suite à des défauts de construction et des menaces d’effondrement, un concours a été lancé pour réaliser une oeuvre provisoire. C’est ainsi que l’architecte Eugenio Mozzi créa cette structure en bois en 1933. Au moment de l’inauguration, c’était le plus grand pont en arc en bois d’Europe.

Basilica di Santa Maria della Salute

Bijou de l’art baroque, cette basilique compacte et imposante était une promesse du Sénat faite à la population durant la peste. Tu pourras la visiter et être charmé par les œuvres encore présentes à l’intérieur. Tu pourras aussi profiter de la vue imprenable sur la lagune qui est à couper le souffle.

P.I : Nous avons lu beaucoup de bien sur le musée de Peggy Guggenheim mais n’avons pas eu l’occasion d’y mettre les pieds, si jamais tu y vas, raconte nous 🙂

Prendre le bateau et partir dans les îles

Murano

Murano est l’une des plus grandes îles de Venise mais c’est surtout une île mondialement connue pour sa verrerie. Tu pourras y voir son musée du verre ou encore l’une des plus anciennes églises de la lagune : la Basilique Santi Maria e Donato.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Burano

Les premiers pas sur l’île ont été compliqués car nous avons débarqué dans un bateau plein à craquer de vacanciers comme nous qui s’arrêtaient pour prendre des photos tous les trois mètres (Hello Insta). Il faut dire que ces maisons colorées ne laissent pas indifférents. Au bout de quelques minutes, nous avons décidé de nous éloigner du chemin principal et de son beau canal pour aller se perdre dans les ruelles adjacente. Et c’est à ce moment là que le coup de cœur eu lieu.

Burano est une petite île de pêcheurs avec une multitude de maisons de couleurs. Ces maisons étaient traditionnellement peintes par les femmes avec des couleurs vives pour que leur mari les repèrent au loin. Aujourd’hui, ces couleurs sont là pour l’attraction principalement.

On a aimé s’éloigner de la foule, s’enfoncer dans les ruelles et prendre son temps pour admirer un magnifique coucher de soleil.

Les petits tips qui font la différence

Nous avons privilégié une auberge dans le cœur de Venise (Albergo Casa Peron dans le quartier de Santa Croce). Sans prétention au niveau des services, cette auberge remplie parfaitement son rôle. Les tarifs sont imbattables et le gérant parle français, ce qui est très agréable.

Nous avons mis du temps avant de comprendre, mais lorsque l’on a 29 ans ou moins, la rolling card fait parti des bons plans. Pour 6€, elle te donne accès à de nombreuses réductions sur l’ensemble de l’île et notamment au pass 3 jours pour 22 € au lieu de 40 €, pour circuler en vaporetto en illimité.

C’est d’ailleurs grâce à cette carte que nous n’avons pas éprouvé le besoin de faire un tour en gondole et avons préféré profiter un peu plus des cicchetterias de la ville. Parce que honnêtement 90€ les 40′ de gondoles… c’est beaucoup.

Bref, on a adoré Venise pour la beauté de son architecture, pour son romantisme, pour ses ruelles terriblement étroites, pour ses ponts et ses canaux. Mais je crois que cette ville ne nous aurait pas autant plu en haute saison. 

1 réflexion sur « Venise City Guide »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close