Dai Dai, un bout d’Italie à Paris

Si jamais tu as déjà jeté un œil à notre instagram, tu nous auras démasqué, sinon voici une information de la plus haute importance :

Dai Dai c’est the place to be !

Cette jolie petite enseigne de la rue Oberkampf fêtera en février ses un an. Au menu: cicchetti, burrata et pizzas. On te raconte.

Comme beaucoup, on est de grandes amatrices de trattorias. Malheureusement, on ne peut généralement pas réserver et victimes de leurs succès on doit attendre des heures sur le trottoir. Et ça, clairement, c’est relou.

Alors fatalement la découverte de Dai Dai il y a quelques mois à changé notre vie. Si tu arrives avant 20h tu es presque assuré d’avoir de la place et ça c’est quand même royal.

Pour ce qui est de ce que tu trouveras dans ton assiette, le concept est simple mais redoutablement efficace : des produits de qualité associés à un excellent rapport qualité/prix.

399ae120-7e7d-493d-804b-7e9f38b95d07

Partir à Venise rue Oberkampf

À Venise, les cicchetti sont les incontournables de l’aperitivo que l’on accompagne d’un rafraîchissant Spritz. Ici, tu pourras en déguster des fraîchement préparés et selon l’humeur du jour. Tomates cerises, ail, huile d’olive DOC, basilic, jambon blanc aux herbes, artichauts, parmensan, gorgonzola, radis, jambon de Parme, tomates confites, bresaola, anchois ou betterave râpée s’acoquinent avec un pain fraîchement toasté…

img_0381

Allez ! Allez !

Hé oui, « Dai Dai » signifie « Allez Allez » en français, comme pour représenter le balai incessant des assiettes entre le four à pizza et les tables. Une chorégraphie bien huilée qui fait que tu n’attends jamais très longtemps avant d’être servi.

Ce restaurant c’est aussi l’occasion de partager de belles planches de charcuterie fine, une burrata crémeuse à la truffe ou encore de la mortadelle al pistacchio finement coupée…

Niveau tarif, c’est accessible, tu ne repartiras pas en y laissant un rein. Compte environ 14€ pour une pizza, 8€ pour les antipasti et tu pourras profiter de cocktail à 5€ pendant l’happy hour.

Enfin, si tu habites dans le quartier, tu peux même prendre à emporter…

Bref, on ne tarit pas d’éloges pour ce lieu qui nous a conquis et où l’on s’y sent bien.

Ce qu’on a aimé :

  • La buratta di buffala à la truffe
  • Les cicchetti qui nous ont immédiatement rappelés de beaux souvenirs de Venise
  • La pâte à pizza moelleuse et croustillante : un exploit
  • Les prix accessibles

88ad43de-7677-4ac2-83ad-273418dfa79e

Alors, tu penses pousser les portes de ce restaurant ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close